Archives de l’auteur: admin

LA CHUTE DE HANOI EN 1882 ET LA MORT DE HOÀNG DIÊU

Violant le traité de 1874, la France envoya une nouvelle expédition au Tonkin. Au début de 1882, les canonnières d’Henri Rivière vinrent mouiller devant Hanoï. Se déclarant menacé par les « préparatifs de guerre des Vietnamiens », Rivière lança un ultimatum à Hoàng Diêu, exigeant la destruction des ouvrages de défense et l’évacuation des forces vietnamiennes. Sans attendre de réponse, ... Lire la suite »

DÉBAT D’HISTOIRIENS AUTOUR DU PERSONNAGE NGUYÊN TRUONG TÔ

Qui était Nguyên Truong Tô ? D’après la version admise unanimement depuis plus d’un siècle, c’était un réformateur catholique patriote. Dans Littérature vietnamienne (publié sous la direction de Nguyên Khac Viên et Huu Ngoc, 1991), nous avons résumé comme suit sa vie et son œuvre. « Originaire du Nghê An, Nguyên Truong Tô (1828-1871) suit dès son enfance l’enseignement traditionnel ... Lire la suite »

UN PEU D’HISTOIRE : LA PERTE DE LA CAPITALE ROYAL RACONTÉE PAR LE PEUPLE

Le vè (paroles rimées) est un récit d’actualité qui propage parmi le peuple la connaissance des faits et parfois des mots d’ordre de lutte populaire. Ce genre traditionnel constitue une sorte de journal oral transmis par les paysans de bouche en bouche ou par des chanteurs souvent aveugles. L’un des vè des plus connus de la région de Hué, l’ancienne ... Lire la suite »

EN PARLANT DES ANCIENS CADASTRES  DE HANOI

Ma dernière conversation avec mon ami l’historien Phan Huy Lê porte sur un sujet très actuel, les anciens cadastres. Au cours des trois dernières décennies, plus d’un historien vietnamien et étranger s’est penché sur les anciens cadastres des communes villageoises du Vietnam pour les interroger sur les secrets de notre passé. C’est à partir de la dynastie des Lê (XVe ... Lire la suite »

CE QUE DISENT LES NOMS DE RUE

Un Parisien d’un certain âge s’ennuie à mourir. Comme il n’a pas à gagner sa vie, le temps lui paraît terriblement long. Un jour, au cours d’une balade, l’idée lui vient d’identifier la personne dont le nom étrange sert à nommer une obscure impasse faubourienne. Se piquant au jeu, il court les mairies, fouille les archives publiques et privées, voyage, ... Lire la suite »

PRINTEMPS SUR LA VILLE ROYALE ( XVIe SIÈCLE)

Le morceau de prose rythmée (phü) dont nous donnons ci-dessous la traduction fait date dans les lettres classiques du Vietnam. Composé en langue nationale et transcrit en écriture démotique nom au lieu d’être rédigé en caractère chinois han selon l’usage chez les lettrés de l’époque, il dénote une grande maîtrise dans le modelage et le maniement de la langue littéraire ... Lire la suite »

CITADELLES ET PALAIS DE L’ANCIENNE HANOI

La ville de Hanoï comprend quatre parties : l’ancien quartier commercial dit des « Trente-six rues et corporations », l’ancien quartier français, la banlieue rurale et la Citadelle. Quadrilatère d’un kilomètre de côté, cette dernière fut bâtie à la Vauban en 1803 par le Roi Gia Long, fondateur de la dynastie des Nguyên, d’après les plans des officiers français à ... Lire la suite »

REGRETS DU VIEUX THANG LONG

En 1820, Gia Long, fondateur de la dynastie des Nguyen, par peur des lettrés et des paysans fidèles au souvenir des Lê (1428-1783), transféra la capitale de Thang Long à Hué, au centre du pays. A sa mort, son fils Minh Mang demanda à son suzerain l’Empereur de Chine l’intronisation. L’ambassadeur céleste refusa d’aller jusqu’à Hué et préféra que la ... Lire la suite »

L’ÉDIT ROYAL SUR LE TRANSFERT DE LA CAPITABLE À THANG LONG EN L’AN 1010

En l’an 10 du XXIe siècle, Hanoï fêtera son millénaire. C’est en l’an 1010 que le Roi Lÿ Thâi Tô, fondateur de la première dynastie nationale durable (les Lÿ), décida de transférer l’ancienne capitale Hoa Lu à Thang Long, l’actuelle Hanoï. Avant de procéder au transfert, il a voulu demander l’avis des mandarins dans un édit royal. « Jadis la ... Lire la suite »

LE PLUS GRAND ENCYCLOPÉDISTE ET PREMIER BIBLIOGRAPHE DE L’ANCIEN VIETNAM

C’est Lê Quy Don (1726-1784). Le souvenir de ce lettré érudit annexé par le folklore vit dans une foule d’anecdotes transmises de génération en génération par la tradition populaire. On évoque à ce sujet son intelligence précoce, sa présence d’esprit qui lui avait permis tout enfant d’improviser des poèmes obéissant à la rigoureuse métrique Tang, de jongler avec les subtiles ... Lire la suite »