Partie 1

LA TÊTE ET LE COEUR DU VILLAGE TRADITIONNEL

Pour comprendre l’âme du Vietnam traditionnel, il faut aller à la campagne. C’est le village, cellule sociale et unité administrative, économique et spirituelle, qui est le dépositaire de ses plus vieilles valeurs culturelles. Chaque village a une maison communale (dinh) dédiée à son Génie tutélaire, des temples (dên ou miêu) pour le culte des esprits ou des génies (héros déifiés), ... Lire la suite »

TRADITION ET HISTOIRE

LE VILLAGE TRADITIONNELLE PAYSAGE VILLAGEOIS Je n’oublierai jamais cette récitation que j’ai apprise à l’âge de huit ans, à l’école élémentaire : Mon village Mon village est entouré d’une haie de bambous qui fait que, de l’extérieur, on ne peut voir ses maisons. On y entre par un portique en briques. La plupart des maisons sont des paillotes. Chaque maison, ... Lire la suite »

BIÈRE ET ALCOOL DE RIZ

alcool-du-riz

Dans le Vietnam traditionnel, la femme ne boit pas l’alcool, qui est en revanche un attribut de la virilité. Un proverbe sino-vietnamien dit : “L’homme qui ne prend pas d’alcool est pareil à un drapeau sans vent”. L’alcool vietnamien est distillé en général à partir du riz, de préférence du riz gluant. Le riz cuit à la vapeur (xôi) est ... Lire la suite »

HISTOIRE DE POISON

On raconte qu’au temps de l’Empire romain, Mithridate, roi du Pont, s’était fait immuniser contre les poisons en prenant régulièrement un antidote composé d’une cinquantaine de produits dissous dans du vin. Acculé à la détresse, il tenta en vain de se suicider par le poison et dut se faire donner la mort par un soldat. C’est en pensant à lui ... Lire la suite »

A PROPOS DU LAIT

ferme-bovine-moc-chau

Un Hanoïen mort il y a une décennie aurait cru rêver s’il avait lu dans la presse quotidienne des nouvelles sur l’élevage de vaches laitières dans la capitale. Le mouvement qui avait culminé en 1995 dans les villages de la banlieue a quelque peu décliné à cause de l’instabilité de la qualité et du marché. Le cheptel a baissé de ... Lire la suite »

Une classification difficile et compliquée

Darin me confie : “Chez nous, il est très simple de classer, par exemple les glaces, suivant la saveur : à la vanille, à la pistache, au café, au chocolat, fraise, etc. J’avoue que la classification des thés au Vietnam est un véritable test pour moi tant elle est confuse. On distingue les thés selon la botanique, le goût, la ... Lire la suite »

IL Y A UN ‘’THÉISME’’ AU VIETNAM OÙ LE THÉ POSSÈDE L’ADN LE PLUS VIEUX LE MONDE

Si vous visitez, surtout au Têt (Nouvel An lunaire), dix familles vietnamiennes, vous devez boire au moins dix tasses de thé chaud. Incontournable ! Ce fut le supplice du jeune professeur américain Darin lors de son premier été – un été torride – dans notre pays. Boire le thé pour lui “à l’américaine”, c’est ingurgiter à grandes gorgées du vulgaire ... Lire la suite »

ENTRE LE THÉ ET LE CAFÉ

cafe-vietnam

“La Rotonde” et “la Closerie des Lilas” de Montparnasse, le “Café de Flore” ou les “Deux Magots” de Saint-Germain-des-Prés et les innombrables petits cafés qui font le charme de Paris. Pour dissiper sa nostalgie du café qui est un des pivots de la vie quotidienne chez lui, j’ai mené l’autre jour l’écrivain français Alain Dugrand à un café populaire de ... Lire la suite »

L’INOUBLIABLE BOL DE ‘’THÉ VERT’’

the-vert

Un de mes amis européens qui habite à Hanoï boit très régulièrement du “thé vert” à la vietnamienne. Quelqu’un le lui a dit, et il croit dur comme fer, que cette boisson possède des propriétés anticancéreuses. Je me garde de le contrarier, étant convaincu que d’une manière ou d’une autre, elle est excellente pour la santé. Ne serait-ce que pour ... Lire la suite »

PROPOS SUR LE SEL

Mon cœur se serre à chaque fois que je croise, dans l’étroite impasse où j’habite, une jeune fille, sans doute une faubourienne, qui pousse une bicyclette chargée de sel en criant : “Ai mua muoi ra mua” (Qui veut acheter du sel ?). C’est que le prix du sel aujourd’hui si bas, – 1kg coûte à peine l/15c de dollar ... Lire la suite »