Partie 4

LE TÊT VIETNAMIEN 1968 VU PAR UN SOCIOLOGUE AMÉRICAIN

Début 1968, la guerre locale menée par les Américains au Vietnam battait son plein avec les bombardements intensifs du Nord et un effectif d’un demi million de G.I. au Sud, 1.200.000 hommes si l’on compte les troupes alliées et saïgonnaises. L’offensive vietnamienne inattendue du Têt a bouleversé l’opinion américaine et forcé la Maison Blanche à négocier à Paris en mai. ... Lire la suite »

UNE AMÉRICAINE BROSSE LE PORTRAIT DE HÔ CHI MINH

Point n’est besoin de présenter Lady Borton au public vietnamien et aux lecteurs étrangers plus ou moins attachés au Vietnam. Appartenant à la « Vietnam Génération » qui était descendue dans la rue pour manifester contre la guerre du Vietnam, cette écrivain journaliste- photographe militante s’est fait connaître en particulier par Sensing the Enemy, An Américain among the boat people ... Lire la suite »

LES INTELLECTUELS ALLEMANDS PARTISANS DE HÔ CHI MINH

Au cours de la guerre de résistance contre les colonialistes français (1946- 1954), je faisais dans l’armée le travail d’explication politique et culturelle auprès des ralliés et prisonniers de guerre européens et africains. Je me suis intéressé particulièrement aux Allemands, ayant été plus ou moins attiré par la culture germanique. Mon premier contact avec les Allemands eut lieu en 1950, ... Lire la suite »

L’INVITÉ DE MAQUE DU PRÉSIDENT HÔ

C’était en 1946, plusieurs mois après la Révolution d’Août 1945 qui avait mis fin à quatre-vingts ans de domination étrangère. Période critique parce que le pays devait faire face à la reconquête française. Vu Dinh Huynh, secrétaire particulier et officier d’ordonnance du Président Hô Chi Minh, raconte : « Un après-midi, à la fin des heures de travail, l’Oncle est ... Lire la suite »

HÔ CHI MINH ET PICASSO

 Après plusieurs décennies de lutte ardue mais vaine contre la colonisation française, les patriotes vietnamiens éclairés étaient arrivés à cette conclusion : pour se libérer, le peuple vietnamien doit chercher des appuis à l’étranger, autrement dit internationaliser sa cause, tout en comptant essentiellement sur soi. Animé de cet esprit, le jeune Hô Chi Minh quittait son pays en 1911, se ... Lire la suite »

NEHRU TOUJOURS ACTUEL

Entre J. Nehru et Hô Chi Minh, il y a similitude à plus d’un point de vue. Ils ont presque le même âge, Nehru né en 1889 étant l’aîné de Hô Chi Minh d’un an. Aimés et vénérés par leur peuple, héros de la lutte anti-colonialiste à l’échelle mondiale, ils ont toute leur vie lutté avec persévérance et abnégation pour ... Lire la suite »

HÔ CHI MINH ET LES INTELLECTUELS

La Révolution d’Août 1945 a mis fin à quatre-vingts ans de domination coloniale. L’une des causes de sa réussite, et non des moindres, réside dans le fait que dès la proclamation de l’indépendance du Vietnam, Hô Chi Minh s’est assuré la confiance absolue et le concours dévoué d’éminents intellectuels du pays. Cette adhésion enthousiaste n’a cessé de s’affirmer et de ... Lire la suite »

DEUX SAGES DE L’ASIE CONTEMPORAINE

Aussi loin que remontent mes souvenirs, deux figures légendaires restent associées dans mon esprit : Gandhi et Nguyên Ai Quôc (Hô Chi Minh). Au temps de la colonisation française, quand j’étais un lycéen de quinze à seize ans, je les ai déjà admirés à ma façon. Le premier, pour avoir lu dans l’enthousiasme le « Mahatma Gandhi » de Romain ... Lire la suite »

LES LIENS ENTRE SÉNÉGALAIS ET VIETNAMIENS

Des Sénégalais, je n’en connais que quelques-uns. Des prisonniers de guerre, mercenaires du Corps expéditionnaire français capturés avant Diên Biên Phu. Officier de l’Armée populaire, j’étais alors chargé du travail de persuation   auprès des P.G. européens et africains en vue de les désolidariser de la « sale guerre ». Nos prisonniers sénégalais nous frappaient par leur santé de fer, leur ... Lire la suite »

NOS FRÈRES MAROCAINS

–          Allô ! C’est Hanoï ? Ici Rabat… –          Oui, c’est Hanoï, qui est à l’appareil ? –          Je suis Lucile Daumas, je voudrais parler à Monsieur Huu Ngoc. –          Oui, je suis Huu Ngoc. –          Excusez-moi, mon amie Nelcya Delanoë, écrivain et professeur à Paris X, m’a donné vos coordonnées. J’a pris la liberté de vous envoyer un coup ... Lire la suite »