LES MENUISIERS DE LA XUYÊN

Je pourrais imaginer beaucoup de choses inimaginables, au besoin, que notre planète éclaterait au contact d’une étoile égarée d’une autre galaxie. Mais je n’ai jamais pu imaginer ce que vient de m’apprendre un ami du commerce extérieur. « Nous fabriquons des cercueils sculptés en bois précieux. Nous les vendons à l’étranger en même temps que nos tableaux en bois sculptés ».
Des cercueils vietnamiens pour l’étranger ! C’est une histoire complètement loufoque, du moins pour ma cervelle d’oiseau. Mais au fond, ce n’est pas de l’humour noir, c’est même très humanitaire puisque nous autres Asiatiques faisons grand cas de la mort. Et puis, c’est un hommage international rendu au talent des sculpteurs sur bois de La Xuyên.
La Xuyên est un village au sud du delta du Fleuve Rouge. Situé dans le district de Y Yên (Nam Hà), il faisait partie de cette ancienne province de Son Nam, fameuse par ses lettrés, ses poètes, ses fêtes populaires de printemps, et en particulier par ses artisans. L’habileté de ses menuisiers sculpteurs lui a valu une réputation plusieurs fois séculaire.
Selon une vieille légende, au Xe siècle, le général Lê Hoàn dut faire face à une nouvelle invasion chinoise venant de la mer et des fleuves. Il mobilisa les artisans de La Xuyên sans doute pour la fabrication des sampans en même temps que pour la lutte armée. Après la victoire, le Vieux Maître La, commandant des menuisiers de La Xuyên, qui avait péri au combat, reçut le titre posthume de Grand Mandarin et fut honoré comme Génie tutélaire du village.

Une autre légende date du XIXe siècle. Elle raconte qu’un autre vieillard, de la famille La également, avait défriché des marécages pour créer l’actuel village.

La maison communale et le temple dédié à la Déesse Mère Liêu Hanh abritent actuellement un trésor de bois sculpté qui étonne l’amateur d’art. Sous la toiture, la charpente porte des motifs décoratifs traditionnels : dragons rendant hommage à la lune, dragons faisant la pluie avec leurs trombes d’eau, carpes remontant une cascade pour devenir dragons, nuages, fleurs, guirlandes… Sous le ciseau de l’artisan de La Xuyên, le bois frissonne et s’anime. Dans les maisons des particuliers, on ne se lasse pas d’admirer les statues en bois et les chefs-d’œuvre d’ébénisterie classique, en particulier les lits massifs couplés aux élégants bahuts, tous incrustés de nacre ou ciselés de Heurs, d’oiseaux, de personnages mythologiques.

Les ébénistes sculpteurs de La Xuyên ont depuis toujours travaillé dans toutes les régions du Vietnam. Aujourd’hui, leurs œuvres figurent même à l’étranger : Thaïlande, Malaysia, Indonésie, Nouvelle Calédonie, Canada, France…

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*